FANDOM



Vercingétorix est un chef gaulois. Il est célèbre pour avoir tenu tête à César durant les batailles de Gergovie et d'Alésia.

Entre histoire et anachronismesModifier

Côté historique Modifier

Enfance Modifier

Le père de Vercingétorix, Celtillos, était un grand chef arverne. Un jour, il fût accusé d'avoir voulu rétablir l'ordre royal à son profit et fût donc condamné à être brûlé vivant. Le petit Vercingétorix assista à cela et fût traumatisé durant toute sa vie. Le lendemain, sa mère lui apprit qu'ils devaient tout deux fuir pour échapper au bûcher. Et ils s'en allèrent.

En tant que légionnaire romain Modifier

Quelques années plus tard, Vercingétorix s'engagea dans la Légion Romaine. Mais le jour où Jules César annonça au sénat qu'il allait envahir la Gaule, Vercingétorix déserta et alla avertir son ancienne tribu. Ceux qui avaient ordonné la mort de son père le reconnurent et il fût menacé de mort. Vercingétorix ne voulait pas en rester là et tenta d'unifier tous les gaulois pour lutter contre la future campagne de César. Il réussit, même si certaines personnes pensaient qu'il allait tenter de devenir roi suprême comme son père.

La guerre des Gaules Modifier

Durant la guerre des Gaules, Vercingétorix s'imposa comme le grand roi incontesté de tous les gaulois. C'est là que César voulut attaquer Gergovie, une place forte où les gaulois se protégeaient des romains. Vercingétorix appela en renfort plusieurs tribus et les romains durent capituler face à cette attaque. Pour cette victoire, Vercingétorix offrit son casque à son meilleur général : Disléxix.

Plus tard, lors de la bataille d'Alésia, les romains avaient révisé leur tactique et réussirent à vaincre les gaulois. Vercingétorix, avant de se rendre à César, offrit son torque à sa fille, Adrénaline. Quand il se rendit à César, Vercingétorix - digne - jeta ses armes aux pieds du dictateur, lui faisant ainsi très mal. Ensuite, il fût emmené en prison où il mourut quelques années plus tard.

Unnamed

Modifier

Nom tabou Modifier

Après la défaite, les gaulois ont considéré son nom comme tabou, c'est pour cela qu'ils ne le prononcent qu'à voix basse (tel les français à l'égard de Charles de Gaulle).

Mort Modifier

11-5-1-Fr web

Après avoir été capturé par les romains, Vercingétorix fût conduit à Rome pour le défilé de César. Les deux hommes, certainement deux génies, se prenaient mutuellement en amitié. C'est pour cela que César voulut épargner les tortures qu'allait subir le chef arverne en demandant à ses soldats de le stranguler, c'est à dire de l'étrangler en empêchant son sang de circuler. Il serait mort d'une lente agonie dans un cachot à Rome entre août et septembre -46 av. J.-C.

Quelques guerriers de l'armée gauloise Vercingétorix Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .