Wiki Astérix
Advertisement
Wiki Astérix


Praline est la mère d'Astérix. Elle habite à Condate avec son mari Astronomix.

Histoire[]

Jeunesse[]

Praline est mariée à Astronomix et en 85 avant J.-C. elle donne naissance à Astérix en même temps que Gélatine donnait naissance à Obélix. D'après son fils Astérix, elle cuisine bien le sanglier rôti, et apparement elle le cuisinait souvent quand Astérix était enfant.

À Condate[]

Après la Guerre des Gaules, elle part avec son mari et les parents d'Obélix à Condate pour que les maris ouvrent une boutique de souvenirs. Elle retrouvera son fils dans Astérix et Latraviata avant de rentre à Condate jusqu'à son décès.

Rôle du personnage[]

Comment Obélix est tombé dans la marmite du druide quand il était petit[]

Praline ne joue pas un rôle important dans cette histoire. En racontant son enfance, Astérix parle de ses parents dès la première page, il décrit sa mère et son père. On n'aperçoit Praline qu'à la fin de l'histoire, où elle regarde Panoramix qui porte Obélix alors que ce dernier vient de tomber dans la marmite de potion magique.

Astérix et la Rentrée gauloise[]

Praline accouche d'Astérix, le même jour que Gélatine accouche d'Obélix. Elle est présente lors du banquet, où elle tient dans ses mains le landau de son fils.

Astérix et Latraviata[]

Pour l'anniversaire d'Astérix et Obélix, Praline et Gélatine sont venues passer quelques jours au village gaulois. Lors d'un banquet festif donné pour cette occasion, Praline offre un glaive à Astérix. Le lendemain, elle balaye le sol de la maison de son fils, car elle trouve que le ménage n'a pas été fait depuis une éternité. Puis, elle lui demande quand est-ce qu'il se décidera à choisir une compagne. Elle trouve qu'il a une mauvaise mine et qu'il guerroie trop. Entreprenant le projet de mariage pour leurs fils respectifs, Praline et Gélatine les pomponnent avant de recevoir des jeunes filles accompagnées de leurs mères. Énervés, Astérix et Obélix s'en vont et se retrouvent à l'extérieur. Les mamans organisent alors un bal au cours duquel Astérix et Obélix devront inviter les jeunes filles à danser. Praline est énervée car son fils n'a invité personne à danser, tandis qu'Obélix a fait danser une fille à une allure effrénée. C'est alors que Latraviata, déguisée en Falbala, arrive au village pour récupérer les armes offertes à Astérix et Obélix, car elles appartiennent en fait à Pompée. Elle obtient très facilement le casque d'Obélix, au grand dam de Gélatine. Cette dernière demande alors à Praline ce qu'elle pense de cette Falbala.

À la suite d'une bagarre avec Obélix, Astérix va se faire embrasser par Latraviata. Il tombe alors dans un état second qui l'empêche de parler ; Latraviata en profite pour l'accompagner à sa hutte en vue de récupérer le glaive, mais Praline attend déjà son fils. Elle demande à son fils s'il a bu, avant de lui jeter une seau d'eau pour le rafraîchir. Elle va alors voir Gélatine et conviennent toutes les deux qu'il faut parler à Panoramix du comportement que Latraviata fait naître chez leurs fils. Panoramix accompagne Praline chez Astérix et donne à ce dernier de la potion magique pour le rétablir. Astérix se retrouve soudain dans un état de forte excitation et saute dans tous les sens. Praline gronde Panoramix, en vain.

On ne retrouvera Praline qu'à la fin de l'histoire, au banquet final.

Caractère[]

Praline est une maman attentionnée. À peine arrivée chez son fils, elle se transforme en véritable fée du logis. Elle tente de convaincre Astérix de choisir une compagne. Devant son manque d’enthousiasme, elle décide d’organiser une partie de lait de chèvre et invite toutes les voisines et leurs filles… en vain.

Portrait physique[]

Praline est un tout petit bout de femme, avec un gros chignon et des créoles dorées aux oreilles. Elle porte un bracelet bleu autour du bras et porte un petit haut noir et une jupe rouge, les mêmes couleurs que son fils.

Nom à l'étranger[]

  • Sarsaparilla en anglais,
  • Praline en allemand,
  • Praline en néerlandais,
  • Praliné en espagnol,
  • Pralina en italien.
Advertisement