Wiki Astérix
Advertisement
Wiki Astérix


Astérix et Obélix : Mission Cléopatre est un film français réalisé par Alain Chabat, sorti au cinéma le 3 février 1999 en France et Belgique.

Synopsis[]

Dans le palais de Cléopâtre, César provoque la colère de Cléopâtre lui disant que son peuple est inférieur aux Romains car ils ne construisent que des pyramides mais Cléopâtre est bien décidée à lui prouver le contraire par un pari : si le peuple de Cléopâtre parvient à construire un plus beau palais pour César en moins de trois mois, il devra admettre devant tout le monde que les Égyptiens sont meilleurs que les Romains.

Cléopâtre envoie alors chercher l'architecte Numerobis qui est en retard sur les travaux de la maison de Malococsis. Elle lui demande de superviser les travaux du palais de César en lui promettant de l’or en cas de réussite. Il sera jeté en pâture aux crocodiles sacrés en cas d’échec. En sortant, Numerobis est menacé par Amonbofis, bien décidé à gâcher les constructions de Numerobis faute d’avoir été choisi à sa place. Numerobis commence à mesurer le terrain du palais avec l’aide de son scribe Otis qui pense qu’ils n’ont pas la puissance nécessaire pour y arriver jusqu’à ce que Numerobis repense à une vielle histoire de son père qui parlait d'un druide gaulois qui pouvait préparer une potion magique donnant des pouvoirs surhumains. Numerobis décide de se rendre en Gaule pour trouver le druide Panoramix.

Dans leur village gaulois, Astérix et Obélix tapent sur des Romains jusqu’à ce qu’ils tombent sur Numerobis qui cherche Panoramix. Ils décident de le présenter au druide qui le reconnaît dès que celui-ci évoque son père. Après avoir refusé les négociations de Numerobis, Panoramix accepte de l’aider tout en en profitant pour découvrir l’Égypte avec Astérix, Obélix et Idéfix. Pendant le voyage vers l’Égypte, ils croisent le navire pirate de Barbe-Rouge qui s’apprête à aborder leurs navires jusqu’à ce qu’ils reconnaissent les Gaulois, ce qui pousse Barbe-Rouge à saborder son propre navire plutôt que de se battre contre eux.

Une fois arrivés en Égypte, Numerobis présente à Cléopâtre ses amis gaulois venus pour l’aider à la construction du palais, ce qui ne la dérange pas, tandis qu’Astérix tombe amoureux d’une demoiselle de Cléopâtre, Guimieukis. Alors que le groupe se rend sur le chantier, Amonbofis convainc les travailleurs de faire grève. Ceux-ci se présentent à Numerobis pour réclamer de meilleures conditions de travail. Panoramix accepte les conditions et décide de faire boire aux ouvriers la potion magique pour faire avancer les travaux.

Voyant l’avancement du chantier, Amonbofis envoie Nexusis soudoyer le fournisseur de pierres pour qu’il apporte des pierres de mauvaise qualité pour ralentir les constructions mais Obélix réussit à faire avouer ses méfaits au fournisseur. Le trio gaulois décide de se rendre aux carrières pour trouver de nouvelles pierres. En chemin, Obélix casse le nez du sphinx, tandis que Panoramix pose pour une gravure souvenir. Ils visitent une pyramide avec Nexusis qui les enferme dans un tombeau ce qui oblige Panoramix à donner trois gouttes de potion magique à Obélix pour en sortir mais ils ne parviennent pas à trouver la sortie jusqu’à ce qu’Idefix la retrouve grâce à son flair. Idefix est récompensé en os. Sur le chemin du retour, Obélix tire à toute vitesse sur les navires de charge et fait couler le navire de Barbe-Rouge sur sa trajectoire.

En voyant les Gaulois de retour sur le chantier, Amonbofis décide de s'allier à César pour saboter le chantier car César ne veut pas perdre la face contre Cléopâtre. Amonbofis échafaude un nouveau plan qui consiste à envoyer un gâteau empoisonné à Cléopâtre en lui faisant croire que c’est un cadeau des Gaulois. Cléopâtre ordonne l’arrestation des trois Gaulois et les enferme dans un cachot. Pour prouver leur innocence, le trio boit un antidote préparé par Panoramix avant de sortir de prison, puis chacun d’entre eux mange une part (Obélix mangeant le reste) du gâteau empoisonné sans ressentir les effets. Ils sont libérés.

César envoie un espion évaluer l’avancée du chantier et apprend que les ouvriers utilisent la potion magique. Il charge le Centurion Caius Céplus de donner l’assaut pour que les Romains détruisent le palais mais Astérix et Obélix tabassent toutes les légions au point qu’elles battent en retraite, ce qui pousse Caius Ceplus à utiliser les catapultes pour démolir le palais. Désespéré, Numerobis écrit un message, qu’Idefix doit transmettre à Cléopâtre, sous la protection d’Astérix qui utilise la potion magique pour y arriver mais il fait tomber sa gourde en partant et Amonbofis en profite pour boire les dernières gouttes.

Tandis qu'Obélix essaye de défendre au maximum le palais, Numerobis boit la potion et affronte Amonbofis dans un combat de karaté. Après un combat acharné, Numerobis triomphe face à Amonbofis. Pendant ce temps, Astérix poursuit sa route en char. Il est poursuivi par des Romains mais il réussit à leur échapper grâce à Malococsis qui l’escorte jusqu’à Cléopâtre. Elle prête attention au message et demande à Guimieukis de raccompagner Astérix pendant qu’elle s’occupe du reste. Après quelques échanges de baisers avec Guimieukis, Astérix obtient une force égale à celle donnée par la potion magique, ce qui lui permet de revenir sur le chantier. En colère, Cléopâtre rejoint César et exige que ses hommes stoppent l’assaut et qu’ils aident à reconstruire le palais. César transmet les ordres de Cléopâtre aux Romains.

Le palais est terminé dans les temps et Jules César admet sa défaite et la supériorité des Égyptiens lors de l’inauguration. Durant la visite du nouveau palais, César et Cléopâtre découvrent l’invention d’Otis, le sansefforteur (ascenseur) qui est tiré par l’équipage de Barbe-Rouge. Ils se réconcilient en partageant un moment romantique en privé. Numerobis reçoit sa récompense en pièces d'or comme promis pour avoir terminé les travaux à temps tandis que Panoramix reçoit en cadeau des manuscrits issus de la bibliothèque d'Alexandrie par Cléopâtre en remerciement pour avoir aidé Numérobis à achever la construction du palais à temps grâce à la potion magique.

Le film se termine par une grande fête au palais de César.

Fiche technique[]

  • Titre original : Astérix et Obélix : Mission Cléopatre
  • Réalisateur : Alain Chabat
  • Scénario : Alain Chabat d'après les personnages créés par René Goscinny et Albert Uderzo
  • Son : Thierry Lebon, Hanna Makowska, Jérôme Wiciak
  • Décors : Hoang Thanh At
  • Costumes : Philippe Guillotel, Tanino Liberatore et Florence Sadaune
  • Photographie : Laurent Dailland
  • Montage : [[Stéphane Pereira]
  • Directiobn artistique: Laurent Ott
  • Musique : Philippe Chany
  • Production : Claude Berri ;
    • Production déléguée : Pierre Grunstein et Sarim Fassi-Fihri
    • Production associée : Thomas Langmann, Dieter Meyer et Roland Pellegrino
    • Coproduction : Alain Chabat
  • Sociétés de production : Chez Wam, La Petite Reine, Katharina, Renn Productions, KC Medien, TF1 Films Productions, Canal+ et CNC
  • Sociétés de distribution : FChristal Films
  • Effets visuels numérique :
  • Budget : 50,3 millions d'euros
  • Pays d'origine :  France,  Allemagne
  • Langue originale : français
  • Genre : comédie, aventures, péplum
  • Durée : 1107 minutes, 112 minutes (version restaurée)
  • Dates de sortie :
    • France, Belgique, Suisse romande : 30 janvier 2002 et le 05 juillet 2023 (ressortie cinéma en France pour les "presque 20 ans")
    • Allemagne : 7 mars 2002
    • Québec : 7 juin 200211

Casting[]

J*amel Debbouze : Numérobis

J*ean Benguigui : Malococsis

  • Pierre Tchernia : Caius Gaspachoandalus et le narrateur
  • Chantal Lauby : Cartapus
  • Jean-Paul Rouve : Caius Antivirus
  • Noémie Lenoir : Guimieukis
  • Marina Foïs : Sucettalanis
  • Bernard Farcy : le capitaine Barbe-Rouge
  • Michel Crémadès : Triple-Patte
  • Mouss Diouf : Baba, la vigie des pirates
  • Sophie Noël : la fille de Barbe-Rouge
  • Emma de Caunes : secrétaire de César
  • Alex Berger : Caius Tchounus Mogulus
  • Victor Loukianenko : Brutus
  • Zinedine Soualem : Feudartifis
  • Dominique Besnehard : goûteur
  • Pierre-François Martin-Laval : Lanceur à la catapulte
  • Pascal Vincent : le légionnaire à la catapulte
  • Maurice Barthélemy : le légionnaire Couloirdebus
  • Philippe Chany : Maori Mataf (un pirate)
  • Fatou N'Diaye : Exlibris
  • Monia Meflahi : Myosotis
  • Louis Leterrier : Ouhécharlis
  • Joël Cantona : un légionnaire en Gaule
  • Cyril Raffaelli : un légionnaire en Gaule
  • Claude Berri : le peintre
  • Mathieu Kassovitz : le physionomiste
  • Thierry Lemaire : un ouvrier ZZ Top
  • Momo Debbouze : le vendeur de Sphinx
  • Jean-Pierre Bacri : le commentateur du reportage sur la langouste
  • Larbi Idrissi : le client du brocanteur à qui Astérix emprunte le char dans la poursuite
  • Jean-Pierre Lazzerini et Xavier Maly : les légionnaires laconiques
  • Thierry Desroses : voix du garde qui arrête les gaulois lors de leur repas ainsi que la voix de Numérobis pour la réplique « Et c'est qui le lion maintenant ? »
  • Lucien Jean-Baptiste : voix du gardien de cellule des gaulois
  • Serge Faliu : voix d'un maître de chantier avec une trompette
  • Med Hondo : voix d'un maître de chantier
  • Omar Sy : un peintre de hiéroglyphes (scène coupée)
  • Fred Testot : un peintre de hiéroglyphes (scène coupée)

Récompenses[]

  • Césars 2003 : César des meilleurs costumes pour Philippe Guillotel, Tanino Liberatore et Florence Sadaune

Nominations[]

  • Césars 2003 :
    • Meilleur acteur dans un second rôle pour Gérard Darmon
    • Meilleur acteur dans un second rôle pour Jamel Debbouze
    • Meilleurs décors pour Hoang Thanh At
    • Prix du cinéma européen 2002 : meilleur acteur européen pour Alain Chabat
Advertisement