FANDOM


Left pointing double angle quotation mark sh3 Adrénaline à Blinix, Selfix et Surimix : Ras l'amphore ! Je veux plus qu'on se serve de moi et de mon torque pour faire la guerre ! C'est décidé ! À la nuit tombée, je pars ! […] J'irais aider les enfants sans parents comme moi. Je les emmènerai sur une île lointaine située au-delà des terres connues, où les Romains ne me trouveront jamais ! […] Elle s'appelle Thulé et même César ignore son existence ! Right pointing double angle quotation mark sh3

La Fille de Vercingétorix, planche 18, case 14B, cases 44B

Adrénaline est la fille du grand chef gaulois Vercingétorix. Elle dût fuir lors de la bataille d'Alésia car les romains la pourchassaient. Avant de fuir, Vercingétorix lui offrit son torque qui allait devenir le symbole de la résistance gauloise : le F.A.R.C. (Front Arverne de Résistanche Checrète).

Histoire Modifier

Naissance Modifier

Adrénaline est la fille de Vercingétorix. Elle est née entre 60 et 55 avant Jésus-Christ

Alésia Modifier

Après que Vercingétorix eût décidé de se rendre à César, il confia Adrénaline, sa fille, à ses deux lieutenants, Ipocalorix et Monolitix. Il donna à sa fille son torque en lui demandant de toujours résiter en son nom et d'être libre. Les deux lieutenants et la fille purent franchir les lignes romaines avec l'appui des Gaulois. Mais juste après la reddition de Vercingétorix, Adictosérix, traître biturige (berrichon), avertit César de sa fuite. Le dictateur romain le chargea de récupérer Adrénaline et son torque.

Le FARC Modifier

Arrivé en pays arverne à Nemessos (Clermont-Ferrand), ses désormais deux tuteurs légaux fondèrent avec le reste des rescapés Arvernes le FARC (Front Arverne de Résistanche Checrète). Son symbole était le torque que portait Adrénaline et il avait pour but d'effacer Alésia et de reconquérir la Gaule.

Poursuite Modifier

Mais le pisteur Adictosérix la porusuivait sans relâche et forcèrent les pères adoptifs d'Adrénaline à la cacher à Lutèce. Comme partout, elle fuguait. Et lors d'une fugue, Balisargos, un marin grec, lui parla de Thulé, île légendaire passant pour une île de cocagne. Elle eût envie d'y vivre.

La sortie de Gaule Modifier

Mais des années plus tard, jugeant que la Gaule n'était plus sûre, les deux chefs du FARC (Ipocalorix et Monolitix) décidèrent d'emmener Adrénaline à Londinium (Londres) en Bretagne, pays n'étant pas dans l'Empire romain. Et en attendant de trouver un navire dans un port, il confièrent Adrénaline aux Irréductibles Gaulois d'Armorique.

Chez les Irréductibles Modifier

Unknown-0

Une nuit, elle fût présenté au chef Abraracourcix par les deux chefs du FARC. Après avoir expliqué la situation, ils lui confièrent Adrénaline, toujours en mettant en garde contre son caractère fugueur. Astérix et Obélix sont chargé de parer au fugue et de veiller sur elle. Le lendemain, elle sympathise avec Blinix, Surimix et Selfix et découvrent le Village. Et le jour suivant, de plus en plus perturbée par les bagarres entre villageois (ado en crise, vous comprenez), elle décide de fuguer la nuit tombée. Et, malgré les mesures prises par le Conseil, elle y parvient.


La dernière fugue Modifier

Mais quasiment juste après Bonemine donne l'alarme et les villageois partent à sa recherche. Capturée par Adictosérix, elle s'échappe grâce à l'aide d'Agecanonix. Parvenant sur un navire pirate, elle est toujours suivie du pisteur. Selfix et Blinix ayant fait leurs aveux, ils partent avec Astérix et Obélix à la poursuite du navire pirate. Sur celui-ci, Adictosérix est fait prisonnier. Alors qu'Astérix et Obélix arrive sur le navire, les Romains l'intercepte. Après une bataille navale rondement menée par les Gaulois, Adrénaline est capturé par le traître biturige en haut du mât. Obélix arrachant le mât, un combat sur la barque irréductible se termine par la chute à l'eau du torque et la mort ? du pisteur

Après la bataille Modifier

Adrénaline et les Gaulois (après avoir laissé couler le bateau pirate) rentrèrent au village. Là-bas, attendaient les deux chefs arvernes et leurs troupes, accompagnées de celui qui possédait le navire : Letitbix qui allait se lier d'amitié avec Adrénaline. Et là, la fille de Vercingétorix annonça qu'elle renonçait à reconquérir la Gaule.

Quelques jours plus tard, Adrénaline et Letitbix annoncèrent qu'ils allaient partir vers Thulé et qu'Adrénaline adopterait des enfants abandonnés du monde entier. Et ils partirent et l'Histoire les oublia.

Avec Letitbix Modifier

Adrénaline adopta bel et bien des enfants, mais ne trouva jamais Thulé… Ils arrivèrent tout de même de l'autre côté de l'Atlantique et s'installèrent là-bas, avec leurs enfants adoptés.

Elle fit ce que son père lui avait demandé : de résister, toujours. Mais à sa manière.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .